Accueil du site

1


L'Affiche
Les RUBRIQUES

La Région
http://www.bretagne.bzh/internet/jcms/j_6/accueil
http://www.bretagne.bzh/internet/jcms/preprod_157707/services-de-la-region
http://kelenn.region-bretagne.bzh/jcms/j_6/accueil
Page "Actu CRB"

La FPT
http://www.emploi-territorial.fr/page.php
http://concours.fncdg.com
UNSA TERRITORIAUX DU CONSEIL RÉGIONAL DE BRETAGNE
La NOVLANGUE
– Publié le 30/07/2019 - Mis à jour le 02/08/2019

Archivé dans la (les) rubrique(s)





UNSA-T-CRB le 30/07/2019 - Mis à jour le 02/08/2019

« Quand les hommes ne peuvent pas changer les choses, ils changent les mots »
Jean Jaurès

Dossier de La Gazette
Service public : les ravages de la novlangue


Dans les ministères, le mot « province » est proscrit. On ne jure plus que par les « territoires ». Une antienne que les élus reprennent à leur compte. Le concept n'en reste pas moins nébuleux.
"C’est devenu un mot d’ordre dans les bureaux parisiens. Plus question de parler de « province ». Trop ancien régime. Trop brutal. Depuis une petite dizaine d’années, les caciques des administrations centrales ne disent même plus « en région » quand ils quittent la capitale. Ils vont dans « les territoires ». Un terme qui permet aussi de gommer les étiquettes des vieux partis. Ainsi, les élus LR pourraient ne pas partir à la bataille des municipales sous l’oriflamme des Républicains, mais de la France des territoires.
Le concept n’en reste pas moins nébuleux. Car qu’est donc un territoire de plus qu’un périmètre sans âme tracé sur une carte ? Contrairement à une commune ou un département, cet espace n’a pas d’histoire propre."...


À coups de Scot et de Sraddet, des grandes intercommunalités et des régions multiplient les documents d’une complexité abyssale. Facteur aggravant, le verbiage y règne parfois en maître.
"
Comme le constatait Xavier Desjardins, géographe, dans nos colonnes, voici une poignée de semaines : « La planification ennuie les élus. » A la lecture des innombrables schémas auxquels doivent se soumettre les collectivités, difficile de leur donner tort. Entre complexité abyssale et syndrome du verbiage, ces documents découragent bien des volontés."...


Depuis une vingtaine d’années, les acronymes prolifèrent à une cadence infernale. Un « bougisme » qui brouille les repères des administrés, mais aussi des fonctionnaires eux-mêmes.
"
En France, on n’a pas de pétrole, mais on a des acronymes !"
"Une dérive accentuée par la multiplication, depuis une vingtaine d’années, des agences, comités, commissions, conseils et organismes d’État."
"
Comme chaque gouvernement veut imposer sa marque, le paysage n’a jamais été aussi encombré."...


De « l’agilité » à « l’efficience », les mots du CAC 40 imprègnent les collectivités territoriales. Effet de mode ou chant du cygne du service public à la française ?
C’est le genre de petit détail qui change tout. Dans certains états-majors de collectivités, on ne dit plus que l’on va passer un coup de fil. Définitivement has-been. « On a un call. » Et on est « en capacité » d’assumer sa mission. Autant d’anglicismes dignes des grandes firmes mondialisées.
A l’instar d’Emmanuel Macron et de ses fidèles, des « managers publics » font assaut d’« agilité », d’« efficience » et d’« optimisation »…


« Quand les hommes ne peuvent pas changer les choses, ils changent les mots », écrivait Jean Jaurès. Une dérive qui touche aujourd'hui les collectivités locales et, en particulier, les cadres territoriaux.
"Dans le droit fil de leur grande sœur étatique, des collectivités territoriales cultivent un art de noyer le poisson qui confine au sublime. Sous leur plume, l’amende devient un « forfait post-stationnement », une hausse des tarifs relève d’une « modernisation tarifaire », des coupes budgétaires de la « sobriété budgétaire »…"
« cette fuite devant les réalités transforme le citoyen en idiot utile »...


Le mal court, sapant les fondements du service public. De l’urbanisme à la culture, en passant par le social, aucun domaine n’échappe à la novlangue, avec son cortège de sigles abscons et de phrases interminables… Elle envahit tout.
"La novlangue, à laquelle, balayons devant notre porte, il arrive à « La Gazette » de s’adonner, tue à petit feu la langue française. Elle enferme dans une tour d’ivoire. Pire, elle creuse la fracture sociale qui sévit dans les services des collectivités."...
[ÉDITORIAL] La techno parade


L’écrivain et directeur général des services du Loir-et-Cher s’attaque à la novlangue qui fait florès dans les collectivités territoriales.
« On utilise davantage de mots pour dire les choses moins clairement... »
"Tout milieu qui se sent menacé éprouve le besoin de se protéger par des mots de passe."
"Dans les collectivités, la dérive a commencé le jour où le chef du personnel est devenu directeur des ressources humaines."...



 Lettre en ligne: RI et formulaire d'inscrition

Bas de la pagehaut de la page

http://www.unsa-fp.org/






1




















UNSa Territoriaux du  Conseil  Régional de  Bretagne ©UNSA Territoriaux cr Bretagne(UNSA-T-CRB) GF-Avril 2010 N°SIRET 528 381 551 00019